Article

L’Eglise soutient l’appel du pape envers les personnes migrantes et réfugiées

Déclaration de Monseigneur Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims et Président de la Conférence des évêques de France en réponse à l’appel du pape François en faveur des personnes migrantes et réfugiées lors de l’audience générale du mercredi 22 décembre 2021.
Lors de son récent voyage à Chypre et en Grèce, le pape François, avec l’accord des autorités italiennes, a fait venir à Rome un petit groupe de migrants qui se trouvaient aux frontières de l’Europe. Ces personnes seront accueillies et prises en charge par l’Église locale. Par ce geste modeste mais significatif, le pape souhaitait redire l’engagement des chrétiens et rappeler la nécessité d’une collaboration étroite avec les autorités politiques, sans lesquelles un tel accueil n’est pas possible.
En France, l’Église s’engage depuis longtemps pour l’accueil des personnes migrantes et réfugiées. Dans les dernières années, notamment depuis l’appel du pape François en 2015, les projets d’accueil et d’accompagnement se sont multipliés dans la plupart des diocèses. De nombreux catholiques s’engagent ainsi, en collaboration avec d’autres, en faveur de l’accueil, la protection, la promotion et l’intégration des personnes migrantes et réfugiées.
L’Église catholique en France renouvelle son désir de contribuer à cet accueil et dans cette perspective redit sa disponibilité au dialogue avec le gouvernement français.
Monseigneur Éric de Moulins-Beaufort,
Archevêque de Reims,
Président de la Conférence des évêques de France,

Pas de commentaire possible.

Agenda

aucun

Abonnez-vous pour être informé chaque semaine des nouveaux articles de ce site
IMPORTANT : vous devrez CONFIRMER votre abonnement via l'e-mail qui vous parviendra rapidement. Pour en savoir plus sur vos données personnelles lire notre politique de confidentialité.