Article

« Querida Amazonia »: l’après-synode sur l’Amazonie a débuté

Dossier présenté, sur RCF, le jeudi 13 février 2020 par Jean-Baptiste Labeur

L’exhortation post-synodale du pape François a été publiée mercredi. Un document qui donne une place importante à la protection de l’environnement, à la culture et l’identité amazonienne.

L’ATTACHEMENT DU PAPE FRANÇOIS À L’AMAZONIE

L’exhortation post-synodale du pape François a été rendue publique, mercredi 12 février dernier. Dans ce document de conclusion du synode sur l’Amazonie, le Saint Père donne une place importante à la protection de l’environnement, et insiste sur la nécessité de prendre soin de la culture et de l’identité amazonienne. En revanche, le pape choisit de ne pas s’exprimer sur la question de l’ordination presbytérale d’hommes mariés. Mais il encourage l’engagement des laïcs, et met en avant la place des femmes dans l’Eglise.

Cette exhortation s’intitule « Querida Amazonia ». En français, « Chère Amazonie ». Ce titre résume en grande partie le propos du pape François. Dans ce document de conclusion du synode, le Souverain pontife laisse transparaître son attachement à cette région du monde. Et pour Mgr Lafont, évêque de Cayenne, interrogé sur RCF, c’est le fondement de tout le projet.

PAS D’ÉVOCATION DE L’ORDINATION PRESBYTÉRALE D’HOMMES MARIÉS

Plus largement, le pape François formule quatre rêves pour l’Eglise amazonienne. Comme le rappelle Mgr Lafont, le pape appelle tout simplement à prendre en compte l’identité des populations amazoniennes. Ce que l’on peut aussi noter, c’est que le pape n’aborde pas la question de l’ordination presbytérale des hommes mariés pour les communautés autochtones isolées.

C’est pourtant un sujet dont on a beaucoup parlé, encore récemment avec la sortie du livre du cardinal Sarah, qui s’oppose à cette éventualité d’ordonner prêtres des hommes mariés. C’était pourtant l’une des propositions formulées à la fin du synode. Mais pour Mgr Lafont, ce n’était tout simplement pas l’une des priorités. Même si, selon l’évêque de Cayenne, le pape ne ferme pas la porte à cette hypothèse. Pour répondre au manque de prêtres dans les communautés isolées d’Amazonie, sans forcément avoir recours à l’ordination d’hommes mariés, le cardinal Tcherni, secrétaire spécial du synode, revient sur les autres solutions envisagées par le pape.

UNE INTRODUCTION AU TRAVAIL POST-SYNODAL

Dans son exhortation, le pape parle aussi de la place des femmes dans l’Eglise. Il rappelle à quel point elles sont importantes, mais il exclut aussi la cléricalisation des femmes. Un discours mitigé donc, pour Walter Prysthon, responsable du service Amérique Latine au sein de l’association CCFD-Terre Solidaire.

Petit clin d’oeil, cette exhortation apostolique a été publiée le jour anniversaire de l’assassinat de Sœur Dorothy Stang, qui s’opposait à l’exploitation de la forêt amazonienne par l’industrie du bétail. Il s’agit à la fois d’une conclusion et en même temps d’une introduction au travail post-synodal qui va maintenant commencer sur le terrain.

Pas de commentaire possible.

Agenda
3 décembre 2020

  • Collecte Transports Théaud équipe CCFD de Damgan
    3 décembre 2020 -- 9 h 00 min - 12 h 00 min
    Voir plus de détails

15 décembre 2020

  • Collecte GDE équipe CCFD de Plumelec
    15 décembre 2020 -- 9 h 00 min - 11 h 00 min
    Voir plus de détails

Abonnez-vous pour être informé chaque semaine des nouveaux articles de ce site

IMPORTANT : vous devrez CONFIRMER votre abonnement via l'e-mail qui vous parviendra rapidement. Pour en savoir plus sur vos données personnelles lire notre politique de confidentialité.