Article

Si les mages tentaient de venir jusqu’à Jésus aujourd’hui…

Message de Noël 2018 de Sabeel (Le centre de théologie œcuménique de libération de Sabeel est une organisation chrétienne de théologie de la libération basée à Jérusalem)

12 décembre 2018, par Naïm Ateek, Président du Conseil de Sabeel

Soyez sans crainte car voici, je viens vous annoncer une bonne nouvelle, qui sera une grande joie pour tout le peuple (Luc 2.-10)

Chers amis,

Quand nous jetons un regard en arrière sur l’année 2018, nous nous rendons compte combien elle a été difficile pour nous en Palestine. Cela a encore été une année au cours de laquelle leurs droits ont été refusés aux réfugiés, une année d’occupation à Gaza et en Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est. Il y a constamment eu des violences de la part de colons juifs, des démolitions de maisons, des arrestations et des détentions arbitraires, des privations de ressources naturelles et des restrictions de mouvements. Ce ne sont pas des éléments nouveaux de l’occupation que nous subissons, mais il y a eu des décisions politiques qui ont encore exacerbé la situation : la ratification par le parlement israélien de la loi État-Nation, la décision américaine de déplacer leur ambassade à Jérusalem, et la diminution des ressources des agences de l’ONU destinées à venir en aide aux réfugiés palestiniens.

Alors que nous déplorons la perte de tant de vies et que nous prions pour tous ceux qui ont été blessés, c’est tout de même dans la joie et dans l’espérance que nous allons célébrer ce Noël. L’une des sources de notre espérance vient de la réaction globalement non violente des Palestiniens, malgré une situation qui n’a fait qu’empirer.

La Marche du Retour s’est poursuivie depuis le mois de mars avec des habitants de Gaza de tout âge qui, chaque vendredi après la prière de midi, manifestent pour demander la justice et le droit de revenir dans leur village d’origine. En même temps, divers villages, en Palestine comme en Israël, poursuivent leur lutte non violente contre l’oppression et le harcèlement exercés par les forces israéliennes. Et les Bédouins de Khanal-Ahmar en Palestine occupée ainsi que ceux d’al-Araqib en Israël ont poursuivi fermement, avec l’appui d’autres Palestiniens, de militants israéliens et de soutiens internationaux, leur résistance aux forces israéliennes déterminées à les faire partir.

Une autre source d’espérance vient du constat que les dirigeants politiques palestiniens et, ce qui est plus important encore, la population palestinienne se sont davantage engagés dans une résistance non violente. Nous gardons espoir même si, à cause de la politique d’obstruction américaine, la communauté internationale n’arrive toujours pas à mettre en œuvre ses propres résolutions. Nous gardons espoir parce que nous savons que Dieu ne permettra pas que l’injustice et l’oppression durent éternellement. C’est pour cette raison que les Palestiniens que nous sommes vont continuer à s’engager dans des actions directes non violentes. Nous restons inébranlablement attachés à notre pays, à notre foi et à l’espérance. C’est cela qu’exprime chez nous le mot Soumoud.

Comme chrétiens palestiniens, notre espérance et notre joie sont enracinées dans l’histoire de Jésus Christ, né à Bethléem. Nous savons que deux groupes de gens sont venus auprès de l’enfant Jésus après sa naissance. Le premier groupe était celui des bergers. C’étaient des gens des environs, de  la région de  Bethléem  et de  Beit-Sahour.

Pour nous, ils  représentent  les Palestiniens d’aujourd’hui, dont beaucoup ont suivi le Christ et sont devenus ses disciples.

Le deuxième groupe de visiteurs était constitué d’étrangers venus de pays lointains. Ces mages représentent pour nous tous ceux qui, du monde entier, continuent à venir à Bethléem pour rendre hommage à celui que l’on a appelé « Merveilleux Conseiller, Dieu Fort, Père à jamais et Prince de la paix » (Ésaïe 9.5). En fait, vous faites vous-mêmes partie de ce groupe, vous les membres de notre famille Sabeel répartie sur toute la terre, vous qui continuez à espérer, à prier et à agir avec nous en faveur de la justice et de la paix de Dieu, en Palestine et en Israël.

 Bien sûr, que vous veniez de près ou de loin, il n’est pas facile aujourd’hui de visiter Bethléem, car Bethléem est assiégée. C’est un morceau de la Palestine occupée. Car la Palestine est occupée illégalement par l’armée israélienne depuis plus d’un demi-siècle. En violation du droit international, Israël a construit un mur autour de la ville et a installé des postes de contrôle avec des soldats israéliens à toutes les entrées et sorties. Si les mages tentaient de venir jusqu’à Jésus aujourd’hui, ils en seraient empêchés. Et pourtant, après un demi-siècle d’occupation illégale, les Palestiniens que nous sommes continuent à réclamer fortement, et avec espoir, la justice, la paix, et la libération.

Même si la situation semble empirer, même si la nuit nous paraît trop longue et trop noire, nous nous souvenons que le sujet de l’histoire de Noël, c’est l’amour de Dieu pour le monde entier. C’est l’histoire d’un amour offert, débordant, sans aucune condition et prêt à aller jusqu’au sacrifice. Nous discernons ce même amour pour la justice dans la résilience non violente de la Grande Marche du Retour, et dans la résistance non violente de Khan al-Ahmar. Nous discernons ce même amour dans les actions sur le terrain et dans la prière de tant d’entre vous, partout dans le monde. Nous discernons ce même amour quand des pays osent courageusement prendre la défense de la Palestine et exiger la justice. Nous savons que là où l’amour est vécu et la justice mise en œuvre, la libération et la paix ne sont pas loin.

Le défi pour le Noël qui vient est le suivant : Que notre peuple palestinien poursuive son combat non violent. Que les dirigeants israéliens et tous les juifs qui écoutent leur conscience entendent le cri des Palestiniens opprimés et œuvrent, sur la base du droit international, en faveur de leur libération. Que tous nos amis et tous les membres de notre peuple, partout dans le monde, s’engagent activement dans l’établissement d’une paix juste en accord avec le droit international.

C’est pourquoi, alors que nous allons célébrer la naissance du Prince de la paix, nous demandons à toutes les personnes de bonne volonté de se lever ensemble pour la justice et de partager, à travers l’initiative Kumi Now de Sabeel, avec notre peuple palestinien et nos amis en Israël et dans le monde entier, l’amour et la paix, l’espérance et la joie de ce temps de Noël. (Plus d’informations sur Kumi Now sur le site www.kuminow.com)

Joyeux Noël et Bonne Nouvelle Année !

 

Pas de commentaire possible.

Agenda
30 septembre 2022

  • Collecte GDE/DERICHEBOURG équipe CCFD ELVEN
    30 septembre 2022 -- 8 h 00 min - 11 h 00 min
    Voir plus de détails

1 octobre 2022
  • Stade Du Bel Air Auray, Rue du Moulin, 56400 Auray, France
    Collectes papier équipe CCFD Auray
    1 octobre 2022 -- 8 h 30 min - 11 h 30 min
    Voir plus de détails

8 octobre 2022
12 octobre 2022
  • 12 Rue du Verger, 56860 Séné, France
    Chargement Benne DERICHEBOURG équipe CCFD de Séné le Poulfanc de Séné
    12 octobre 2022 -- 9 h 00 min - 11 h 00 min
    Voir plus de détails

15 octobre 2022
  • Place Anne de Bretagne, 56500 Locminé, France
    Collecte "papiers" équipe CCFD de Locminé via DERICHEBOURG
    15 octobre 2022 -- 9 h 00 min - 12 h 00 min
    Voir plus de détails

22 octobre 2022
  • ESPACE MONTCALM - Maison du Diocèse, 55 Rue Mgr Tréhiou, 56000 Vannes, France
    Assemblée Diocésaine du CCFD Morbihan salle 15
    22 octobre 2022 -- 14 h 00 min - 18 h 30 min
    Voir plus de détails

28 octobre 2022
  • Vannes, 85 rue de Metz, Salle des Sports du Collège ND de Ménimur
    Braderie du livre - Collège ND de Ménimur
    28 octobre 2022 -- 9 h 00 min - 18 h 00 min
    Voir plus de détails

29 octobre 2022
  • Vannes, 85 rue de Metz, Salle des Sports du Collège ND de Ménimur
    Braderie du livre - Collège ND de Ménimur
    29 octobre 2022 -- 9 h 00 min - 18 h 00 min
    Voir plus de détails

30 octobre 2022
  • Vannes, 85 rue de Metz, Salle des Sports du Collège ND de Ménimur
    Braderie du livre - Collège ND de Ménimur
    30 octobre 2022 -- 9 h 00 min - 18 h 00 min
    Voir plus de détails

31 octobre 2022
  • Vannes, 85 rue de Metz, Salle des Sports du Collège ND de Ménimur
    Braderie du livre - Collège ND de Ménimur
    31 octobre 2022 -- 9 h 00 min - 18 h 00 min
    Voir plus de détails

Abonnez-vous pour être informé chaque semaine des nouveaux articles de ce site
IMPORTANT : vous devrez CONFIRMER votre abonnement via l'e-mail qui vous parviendra rapidement. Pour en savoir plus sur vos données personnelles lire notre politique de confidentialité.