Article

La population palestinienne s’est engagée dans la recherche de la liberté.

  • Nous sommes un collectif de groupes palestiniens et d’organisations de la société civile. Nous adressons notre appel à l’Autorité palestinienne, à tous les dirigeants, palestiniens, à Israël, à l’administration américaine, aux États arabes, à la communauté internationale et à tous les gens de bonne volonté qui nous soutiennent dans notre recherche de la liberté et de l’indépendance.
  • Nous lançons un appel à la paix et à l’amour, un puissant appel qui découle de notre foi en Dieu, en sa justice et en son amour pour toute l’humanité, alors que nous voyons diminuer les chances d’aboutir pour notre cause, à savoir notre quête de liberté et d’indépendance. L’administration américaine n’a pas pris en compte notre histoire et nos droits sur Jérusalem, ville de nos prières et de notre foi, et capitale de notre État. Israël est déterminé à poursuivre son occupation militaire à notre égard, notamment par le siège imposé à Gaza, qui est soutenu par l’administration américaine qui déclare que cela représente “l’affaire du siècle” pour nous.
  • En contrepartie, la foule à Gaza a recours à la paix comme une arme efficace en organisant des marches pacifiques auxquelles des milliers de personnes prennent part. Ces initiatives se sont développées à partir de la Journée de la Terre, le vendredi 30 mars dernier. Cette arme est celle que le Document Kairos “Un Moment de Vérité” ( Paru en 2009) a préconisé pour manifester la résistance, s’opposer à l’occupation et réclamer notre liberté. La paix est la seule arme que nous puissions employer pour parvenir à ces fins.

Le pouvoir de cette nouvelle arme s’est manifesté alors qu’Israël s’est efforcé de la transformer en confrontation violente en recourant à une violence avec laquelle ils ont tué des civils désarmés, et blessé des milliers de personnes. Néanmoins les manifestations pacifiques se sont poursuivies.

Israël et les pressions américaines sur les pays arabes ont essayé de forcer les Palestiniens à arrêter leurs manifestations pacifiques. Pour notre part, sur le fondement de notre vision de foi, de l’amour de Dieu, et de la justice pour tous les êtres humains, nous pressons tous les Palestiniens à poursuivre leur marche pacifique. Leur pénurie en armes les rend plus forts dans leur recherche de la vie, de la liberté et de l’égalité. Nous appelons ces milliers de personnes à poursuivre leur marche pacifique, à Gaza et dans toutes les régions de Cisjordanie.

Nous adressons notre appel aux dirigeants palestiniens, et nous leur disons de rester unis. La recherche de la liberté ne permet pas de nouvelles divisions et déchirures. Que ces manifestations unissent les cœurs de tous ; qu’elles unissent ceux qui ont des responsabilités dans tous les partis, qu’elles unissent les responsables et la population.

Nous invitons Israël et l’administration américaine à répondre favorablement à l’appel à la paix semé par ces marches pacifiques. Plus que de les considérer comme une menace, elles constituent une chance d’ouvrir un chemin pour sortir de la crise à laquelle nous sommes arrivés avec vous. Soyez attentifs aux cris des opprimés, des gens à qui vous refusez la liberté, qui ont été arrachés à leur pays, à leurs villages et à leurs maisons. Changez d’horizon : entretenir la vie est plus bénéfique que de créer la mort.

L’administration américaine déclare qu’elle va nous présenter “l’affaire du siècle”. Mais en enlevant Jérusalem à sa population palestinienne, et en la plaçant sous souveraineté israélienne, elle fait de cette “affaire” le début d’une nouvelle injustice.

Les pressions s’accroissent aussi sur les pays arabes en vue d’obliger les dirigeants palestiniens à accepter “l’affaire du siècle” avec quelques modifications. Sur le fondement de nos droits et de l’amour pour tout être humain, nous disons: laissez les gens dénoncer les injustices qu’ils affrontent, jusqu’à ce que soient réveillées les consciences de tous, en Israël et en Palestine, et jusqu’à ce que le monde se réveille. Nous appelons l’Autorité palestinienne à être forte et résistante face à toutes les pressions et aux solutions que créent de nouvelles injustices pour le peuple palestinien. Nous déclarons notamment que nous ne faisons pas confiance aux promesses faites par les forts. Nous savons que les forts n’ont pas tenu leurs promesses dans le passé et que, dans l’avenir, ils ne feront pas ce qu’ils promettent. “L’affaire du siècle” devrait commencer par la reconnaissance des droits palestiniens inaliénables, de la part d’Israël et de l’administration américaine. Alors, des négociations pourraient commencer. Sans cette condition claire et nette, négociations, promesses et “affaire du siècle” ne seront jamais qu’une nouvelle manière de maintenir l’injustice, de nous priver de notre liberté, de nous soumettre à l’occupation et à une discrimination raciste.

À Israël et à l’administration américaine, nous répétons que nous sommes déterminés à réclamer notre liberté. Notre seule arme est la paix, et votre réponse pacifique est la seule source de sécurité pour vous. Vous pouvez désirer nous garder en esclavage, mais nous resterons fermes et nous dirons non à l’esclavage. Nous avons confiance que le moment viendra où vous retrouverez votre conscience, où vous restaurerez votre dignité humaine; et où vous considérerez les gens de Palestine comme des êtres humains avec qui il est possible de vivre dans la sécurité, la justice, la paix et l’égalité, plus que comme des gens que vous cherchez à déraciner.

Car aussi longtemps que cela continuera l’injustice pèsera sur vos consciences, jour après jour. Votre injustice contre nous et votre propre puissance seront les éléments fondamentaux de votre défaite. Votre capacité à être justes et à traiter les Palestiniens de façon équitable et avec humanité sera votre seul salut.

La situation commande ce qui suit :

Pour les Palestiniens :

  • La fin immédiate des divisions, et un soutien garanti au mouvement populaire sur les plans politique, économique, médiatique et diplomatique.
  • Une position palestinienne claire pour refuser toute concession qui porterait atteinte aux droits nationaux des Palestiniens, et qui reste ferme face aux pressions politiques ou économiques, sans croire à toutes les promesses.
  • Les dirigeants palestiniens et les forces politiques devraient rechercher des voies nouvelles et innovantes de luttes pour conserver intacts les droits des Palestiniens. Ceci est nécessaire du fait de l’échec des négociations de paix, qui sont arrivées à une impasse due à l’intransigeance israélienne, et à la partialité américaine protégeant et soutenant les pratiques israéliennes.

Pour les Arabes :

  • Arrêter toutes les pressions exercées sur l’Autorité palestinienne pour accepter les propositions inéquitables des Américains et des Israéliens ; arrêter toutes les formes de normalisation avec Israël ; s’abstenir de fournir une couverture politique aux pratiques israéliennes agressives contre la population palestinienne ; et renforcer le mouvement BDS contre l’occupation israélienne.
  • Soutenir la lutte palestinienne au moyen des manifestations de masse en cours, qui atteindront leur maximum lors de la commémoration de la Nakba, à la mi-mai.

Au plan international :

  • Lancer des initiatives et des campagnes contre les pratiques racistes israéliennes, qui répondent à la paix palestinienne par la violence et par le meurtre de sang froid de Palestiniens désarmés. Des pressions devraient être exercées sur Israël pour qu’il renonce à l’usage de la violence et pour qu’il entre dans une réelle démarche de paix.
  • Un mouvement populaire et une campagne médiatique pour la levée du siège imposé à la Bande de Gaza, et en faveur du refus de la décision du Président Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël. Des marches populaires sont à organiser en soutien à la lutte du peuple palestinien. De telles actions devraient atteindre leur maximum à la mi-mai, en commémorant le 70e anniversaire de la Nakba (catastrophe) palestinienne toujours en cours.
  • Faire pression sur les gouvernements et les États occidentaux pour qu’ils rompent le silence et qu’ils forcent Israël à respecter les résolutions et les traités internationaux, à arrêter l’occupation, et à accepter une solution juste et définitive.

Malgré la puissance croissante de l’occupation israélienne, malgré le soutien politique, militaire et économique qu’il reçoit de ses pays donateurs, malgré les meurtres, les destructions, les dépravations, les déplacements, les sièges, les privations alimentaires, et les arrestations, l’occupation israélienne comprend qu’elle n’a pas été capable de briser l’esprit des Palestiniens profondément enraciné dans sa terre et son histoire.

Les Palestiniens sont maintenant en train de mettre le siège à l’occupation dans un sens historique, culturel, éthique, moral et humain, et il sera victorieux.

Nous prions Dieu de les guider tous sur le bon chemin de la paix, qui protège l’humanité de l’homme, une paix juste et une paix définitive qui libère tout être humain de tout mal, en lui ou contre lui.

Signataires :

  • Mouvement Kairos-Palestine.
  • Consortium Diyar

(Ndt. En lien avec l’Église luthérienne de Bethléem, Rev. Mitri Raheb).

  • YMCA/YWCA (Ndlt. Union chrétienne de Jeunes Gens et de Jeunes Femmes). Initiative commune de Plaidoyer (JAI).
  • Association chrétienne nationale (NCA), Jérusalem.
  • Les YMCA de Jérusalem-Est / Quartier général.
  • Les YMCA de Jérusalem-Est / secteur de Beit-Shahour.
  • Institut arable d’Éducation (AEI), Bethléem.
  • Union des Clubs arabes orthodoxes – Jérusalem.
  • Club arabe orthodoxe – Beit-Jala.
  • Club arabe orthodoxe – Beit-Shahour.
  • Société arabe orthodoxe de Charité – Beit-Shahour.
  • Groupe de Tourisme alternatif (ATG), Palestine.
  • Forum pour le Dialogue et la Concorde Al-Qistas – Gaza..

Source : http://www.kairospalestine.ps/index.php/kairos-palestine-blog/250-the-palestinian-people-are-committed-to-seeking-freedom

Traduction par Gilbert Charbonnier, pour le site NSAE : La population palestinienne s’est engagée dans la recherche de la liberté. 

 

 

Pas de commentaire possible.

Agenda
1 octobre 2022
  • Stade Du Bel Air Auray, Rue du Moulin, 56400 Auray, France
    Collectes papier équipe CCFD Auray
    1 octobre 2022 -- 8 h 30 min - 11 h 30 min
    Voir plus de détails

8 octobre 2022
12 octobre 2022
  • 12 Rue du Verger, 56860 Séné, France
    Chargement Benne DERICHEBOURG équipe CCFD de Séné le Poulfanc de Séné
    12 octobre 2022 -- 9 h 00 min - 11 h 00 min
    Voir plus de détails

15 octobre 2022
  • Place Anne de Bretagne, 56500 Locminé, France
    Collecte "papiers" équipe CCFD de Locminé via DERICHEBOURG
    15 octobre 2022 -- 9 h 00 min - 12 h 00 min
    Voir plus de détails

22 octobre 2022
  • ESPACE MONTCALM - Maison du Diocèse, 55 Rue Mgr Tréhiou, 56000 Vannes, France
    Assemblée Diocésaine du CCFD Morbihan salle 15
    22 octobre 2022 -- 14 h 00 min - 18 h 30 min
    Voir plus de détails

28 octobre 2022
  • Vannes, 85 rue de Metz, Salle des Sports du Collège ND de Ménimur
    Braderie du livre - Collège ND de Ménimur
    28 octobre 2022 -- 9 h 00 min - 18 h 00 min
    Voir plus de détails

29 octobre 2022
  • Vannes, 85 rue de Metz, Salle des Sports du Collège ND de Ménimur
    Braderie du livre - Collège ND de Ménimur
    29 octobre 2022 -- 9 h 00 min - 18 h 00 min
    Voir plus de détails

30 octobre 2022
  • Vannes, 85 rue de Metz, Salle des Sports du Collège ND de Ménimur
    Braderie du livre - Collège ND de Ménimur
    30 octobre 2022 -- 9 h 00 min - 18 h 00 min
    Voir plus de détails

31 octobre 2022
  • Vannes, 85 rue de Metz, Salle des Sports du Collège ND de Ménimur
    Braderie du livre - Collège ND de Ménimur
    31 octobre 2022 -- 9 h 00 min - 18 h 00 min
    Voir plus de détails

Abonnez-vous pour être informé chaque semaine des nouveaux articles de ce site
IMPORTANT : vous devrez CONFIRMER votre abonnement via l'e-mail qui vous parviendra rapidement. Pour en savoir plus sur vos données personnelles lire notre politique de confidentialité.